Les méthodes de dimensionnement pour les protections anti-éboulis portent généralement sur des hypothèses simplificatrices importantes, tant pour ce qui concerne les efforts dynamiques qui s’engendrent lors des impacts que pour la distribution des contraintes appliquées sur la structure. Il est évident que de nombreuses incertitudes affectent la description des éboulements de pierres dans toutes leurs phases, à partir de leurs mécanismes de déclanchement jusqu’aux impacts sur les structures et/ou protections. En conséquence, l’évènement global est communément traité de manière statistique. La conception d’une nouvelle approche pour le dimensionnement peut bénéficier donc d’une préliminaire campagne expérimentale. Dans ce Chapitre, les tunnels artificiels recouverts d’une couche granulaire dissipative sont considérés. Ces structures sont généralement testées en utilisant des blocs artificiels tombant de hauteurs variables; lors des essais, aussi bien l’accélération des blocs de pierre impactant, que les contraintes verticales dans le remblai et la réponse de la structure sont mesurés. Ceci permet d’évaluer les forces d’impact et la propagation des contraintes dans la couche, le comportement de la structure (des protections réelles, ou des prototypes expérimentaux à échelle réduite) pouvant également être analysée.

Une méthode de dimensionnement des galeries pare-pierres

CALVETTI, FRANCESCO;DI PRISCO, CLAUDIO GIULIO
2010-01-01

Abstract

Les méthodes de dimensionnement pour les protections anti-éboulis portent généralement sur des hypothèses simplificatrices importantes, tant pour ce qui concerne les efforts dynamiques qui s’engendrent lors des impacts que pour la distribution des contraintes appliquées sur la structure. Il est évident que de nombreuses incertitudes affectent la description des éboulements de pierres dans toutes leurs phases, à partir de leurs mécanismes de déclanchement jusqu’aux impacts sur les structures et/ou protections. En conséquence, l’évènement global est communément traité de manière statistique. La conception d’une nouvelle approche pour le dimensionnement peut bénéficier donc d’une préliminaire campagne expérimentale. Dans ce Chapitre, les tunnels artificiels recouverts d’une couche granulaire dissipative sont considérés. Ces structures sont généralement testées en utilisant des blocs artificiels tombant de hauteurs variables; lors des essais, aussi bien l’accélération des blocs de pierre impactant, que les contraintes verticales dans le remblai et la réponse de la structure sont mesurés. Ceci permet d’évaluer les forces d’impact et la propagation des contraintes dans la couche, le comportement de la structure (des protections réelles, ou des prototypes expérimentaux à échelle réduite) pouvant également être analysée.
GEOMECANIQUE DES INSTABILITES ROCHEUSES : DU DECLENCHEMENT A L’OUVRAGE
9782746229907
File in questo prodotto:
File Dimensione Formato  
MIM Géoméca Instabilités Rocheuses.pdf

Accesso riservato

: Altro materiale allegato
Dimensione 187.1 kB
Formato Adobe PDF
187.1 kB Adobe PDF   Visualizza/Apri
calvetti-diprisco-pdf.pdf

Accesso riservato

: Altro materiale allegato
Dimensione 7.92 MB
Formato Adobe PDF
7.92 MB Adobe PDF   Visualizza/Apri

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: https://hdl.handle.net/11311/575452
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact