Le jardinier nomade, le voyageur permanent