Les bains de Bellerive-Plage, ou la matière travaillée ou le temps retrouvé”